compote

compote [ kɔ̃pɔt ] n. f.
composte XIIIe; lat. composita, de componere « mettre ensemble »
1Entremets fait de fruits coupés ou écrasés, cuits avec de l'eau et un peu de sucre. marmelade. Une compote de pommes, de poires. Compote d'oignons.
2Fig. Se dit de ce qui est brisé, écrasé. Une vraie compote, ce lapin trop cuit. Loc. fam. Avoir la tête, les membres en compote, meurtris (cf. En capilotade).

compote nom féminin (latin populaire composita, du latin classique compositus, composé) Fruits que l'on a fait cuire, entiers ou en quartiers, avec du sucre, de l'eau, du vin rouge, etc. ● compote (difficultés) nom féminin (latin populaire composita, du latin classique compositus, composé) Orthographe Un seul t à compote. Le complément est en général au pluriel : compote de pommes. ● compote (expressions) nom féminin (latin populaire composita, du latin classique compositus, composé) Familier. En compote, très abîmé, rendu inutilisable : Voiture en compote ; meurtri, tuméfié : Visage en compote.compote (synonymes) nom féminin (latin populaire composita, du latin classique compositus, composé) Fruits que l'on a fait cuire, entiers ou en quartiers...
Synonymes :

compote
n. f. Fruits entiers ou en morceaux cuits avec du sucre. Une compote d'abricots, de pommes.

⇒COMPOTE, subst. fém.
A.— Vx. Ragoût (de gibier à plume). Des pigeons en compote (FLAUBERT, Bouvard et Pécuchet, t. 1, 1880, p. 48). La croustade eut les honneurs (...) composée d'une compote de volailles corsée et sans liaison (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p. 101).
B.— Entremets de fruits, cuits généralement avec de l'eau et du sucre, présentés entiers, en morceaux ou écrasés. Une compote de pommes, de pruneaux. L'odeur acidulée d'une compote de pêches, qui mijotait à feu doux sur le gaz, flottait dans l'air chaud (R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 21) :
1. Les compotes se distinguent des confitures, gelées et marmelades par une teneur en sucre beaucoup plus faible (...) en sorte que la conservation ne peut être assurée par le sucre seul.
L'Industr. des conserves en France, 1950, p. 13.
P. méton. Ouvrir la compote de poires. Ouvrir la boîte de compote de poires (cf. GIDE, Le Retour du Tchad, 1928, p. 976).
P. anal. Une compote de beurre et de sardines (FLAUBERT, L'Éducation sentimentale, t. 1, 1869, p. 161).
C.— P. ext., fam.
1. [P. réf. à la composition et à la consistance de l'entremets].
a) [Désigne une substance concr.] Il s'était contenté de simples caoutchoucs; mais c'était avec eux la glissade dans la compote délayée des terres (HUYSMANS, L'Oblat, t. 1, 1903, p. 232) :
2. L'imitation de la perle se fabrique avec les écailles de l'ablette, pilées et réduites en une sorte de bouillie qu'un ouvrier tourne et retourne sans trêve. (...) Une fois cette compote bien dense, bien homogène, l'ouvrière doit, à l'aide d'un chalumeau, l'insuffler dans des globules de verre ronds ou ovales.
HUYSMANS, Marthe, 1876, p. 22.
b) Ensemble (de choses abstraites) confus, fade ou parfois agréable. Cet affadissement du verbe, (...) cette compote de lieux communs (L. DAUDET, Bréviaire du journ., 1936, p. 124) :
3. Impossible de rien noter de la conversation. Mme de Noailles parle avec une volubilité prodigieuse; les phrases se pressent sur ses lèvres, s'y écrasent, s'y confondent; elle en dit trois, quatre à la fois. Cela fait une très savoureuse compote d'idées, de sensations, d'images, un tutti-frutti.
GIDE, Journal, 1910, p. 291.
2. [P. réf. à l'état des fruits écrasés] En compote. Tout meurtri, en piteux état. Synon. en marmelade. Ça ne va pas ce matin j'ai le cœur en compote (HUYSMANS, En ménage, 1881, p. 37). Gaspard lui-même, la gorge sèche et les pieds en compote, sentit une fatigue plus forte que sa verve (BENJAMIN, Gaspard, 1915, p. 39).
Prononc. et Orth. :[]. Enq. :/kõpot/. Ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme composte; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. Désigne un mets composé de plusieurs sortes d'aliments, soit du poisson, de la viande confits dans le vinaigre, soit des fruits confits au vin, au sucre et au miel (v. GAY); XIe s. composte « aliments confits dans du vinaigre ou du sel » (Gloses de Raschi, éd. Darmesteter et Blondheim, 1929, n° 243); 1205-15 (Aiol, éd. J. Normand et G. Raynaud, 8862); fin XVe-début XVIe s., p. ext. jambe en composte (Melin de St Gelays, I, 73 ds IGLF). Empr. au lat. composita « mets composé de plusieurs éléments » part. passé fém. substantivé de componere, v. composer. Fréq. abs. littér. :56.

compote [kɔ̃pɔt] n. f.
ÉTYM. XIe, composte « aliments confits dans du vinaigre ou du sel »; lat. composita, de componere « mettre ensemble ». → Composer.
1 Vx ou gastron. Ragoût (de gibier). || Une compote de pigeons.Pâté ou terrine. || Compote de lapereau.
2 Mod. et cour. Entremets fait de fruits coupés en quartiers ou écrasés, cuits avec de l'eau et du sucre (moins cuits que la confiture, et moins sucrés). aussi Marmelade. || Une compote de pommes, de poires. || Fourrer une pâtisserie avec de la compote. Chausson.
1 Nous aperçûmes de loin une île de sucre avec des montagnes de compote.
Fénelon, XIX, 38.
3 Loc. fam. (Déb. XVIe). Avoir les membres en compote, douleureux, meurtris. || Avoir la tête en compote. || Réduire qqn en compote. Battre.
2 Il me prend des tentations d'accommoder tout son visage à la compote (…)
Molière, George Dandin, II, 2.
3 Gagnière, le dimanche d'auparavant, était sorti d'une audition de Wagner, avec un œil en compote.
Zola, l'Œuvre, p. 135.
DÉR. Compotier.
HOM. V. Compo.
————————
compo [kɔ̃po] ou compote [kɔ̃pɔt] n. f.
ÉTYM. 1875, compo; composition, 1885; de composition, et jeu de mots avec compote.
1 Fam. Composition (en vue d'un classement scolaire). || Préparer sa compo. || Compote de maths.
1 Oui, je sais : ce n'est jamais le samedi que Marine tombe malade; je sais qu'elle a compo de calcul demain, que je pars après-demain. Mais comment prouver devant des larmes vraies que la souffrance est simulée ?
Benoîte et Flora Groult, Il était deux fois…, p. 157.
2 — Et ça, qu'est-ce que c'est ? — Les livres d'Aurélie, tu vois bien ! — Tous ces livres pour deux jours ? — J'ai une compote lundi.
Benoîte et Flora Groult, Il était deux fois…, p. 143.
2 (Seulement compo). Composition typographique.
HOM. Compote.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • compote — COMPOTE. s. f. Espèce de confiture qu on fait avec du fruit et peu de sucrè, et qui est moins cuite que les confitures qui se font pour être gardées. Une compote de poires, de pommes, d abricots, de cerises, etc. Une compote bien faite. [b]f♛/b]… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Compote — Com pote (k[o^]m p[=o]t), n. [F. See {Compost}.] 1. A preparation of fruit in sirup in such a manner as to preserve its form, either whole, halved, or quartered; as, a compote of pears. Littr[ e]. [1913 Webster] 2. a bowl shaped dish having a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • compote — 1690s, from Fr. compote stewed fruit, from O.Fr. composte (13c.) mixture, compost, from V.L. *composita, fem. of compositus (see COMPOSITE (Cf. composite)). Etymologically the same word as COMPOST (Cf. compost) …   Etymology dictionary

  • compote — [käm′pōt΄] n. [Fr: see COMPOST] 1. a dish of fruits stewed in a syrup ☆ 2. a long stemmed dish for serving candy, fruit, nuts, etc …   English World dictionary

  • Compote — Une compote à la pomme et à la rhubarbe. Une compote est un dessert sucré fait à base de fruits cuits ou frais. À l’origine, le terme de compote désignait des fruits cuits, soit entiers, soit en quartiers, de manière à conserver leur forme.… …   Wikipédia en Français

  • compote — (kon po t ) s. f. 1°   Anciennement, assaisonnement de viandes qu on faisait cuire avec du lard et des épices. 2°   Une certaine manière d accommoder les pigeons. Une compote de pigeons. 3°   Mets de dessert consistant en fruits cuits à l eau et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Compote — For Compote, see Compote (disambiguation). Not to be confused with Kompot. A rhubarb and apple compote. Compote (French for mixture ) is a dessert originating from 17th century France made of whole or pieces of fruit in sugar syrup. Whole fruits… …   Wikipedia

  • COMPOTE — s. f. Espèce de confiture qu on fait avec du fruit et peu de sucre, et qui est moins cuite que les confitures faites pour être gardées. Une compote de poires, de pommes, d abricots, de cerises, etc. Une compote bien faite.   Il se dit aussi d Une …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COMPOTE — n. f. T. de Cuisine Entremets sucré fait avec des fruits entiers ou en quartiers et qui est moins cuit que les confitures faites pour être gardées. Une compote de poires, de pommes, d’abricots, de cerises, etc. Une compote bien faite. Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • compote — UK [ˈkɒmpəʊt] / UK [ˈkɒmpɒt] / US [ˈkɑmˌpoʊt] noun [countable/uncountable] Word forms compote : singular compote plural compotes a sweet food made from fruit cooked with sugar …   English dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.